Rechercher

SONDAGES



Archives

Blog dans vos faroris

  • Flux RSS des articles
Vendredi 12 juin 2009 5 12 /06 /Juin /2009 19:00
ecologie.jpg

Publié dans : Art et culture - Ecrire un commentaire - Voir les 3 commentaires
Vendredi 12 juin 2009 5 12 /06 /Juin /2009 17:00

1970pochettes001

1970pochettes002

1970pochettes003

1970pochettes004

1970pochettes005

1970pochettes006

1970pochettes007

1970pochettes008

1970pochettes009

1970pochettes010

1970pochettes011

1970pochettes012

1970pochettes013

1970pochettes014

Publié dans : Retro vintage - Ecrire un commentaire - Voir les 2 commentaires
Vendredi 12 juin 2009 5 12 /06 /Juin /2009 13:00
Témoignage d'une mère

Voilà, ça fait plusieurs fois qu'en faisant le ménage dans la chambre de mon fils de 15 ans, je trouve des collants cachés dans son lit.
L'autre jour, alors qu'il était chez ma soeur, celle-ci l'a surpris nu dans la salle de bain avec une paire de collants enfilés, en train de se mettre du rouge à lèvres.
Qu'est-ce que ça veut dire ?
En dehors de cela, c'est un ado calme, sensible, mais très solitaire bien qu'il ait à l'école des copains et des copines de son âge.
Je ne sais pas quoi penser. Sera-t-il travesti ? homosexuel ? transexuel ?
Que dois-je faire ? en parler avec lui ? lui dire que je sais ce qu'il fait ?
Merci pour vos conseils


Réponses

J'en suis passé par là aussi. Je suis marié avec 2 garçons (majeurs maintenant), je porte des collants fins tous les jours, depuis 25 ans, sous pantalon à l'extérieur et avec short dès que je suis à la maison et c'est mon épouse qui me les achète. Si vous avez peur d'une homosexuaité pour votre fils, ce n'est pas les quelques grammes de nylon qu'il enfile en cachette, qui feront de lui un homosexuel. Il n'y a pas plus de gays chez les hommes portant des collants que chez les autres. Il est même possible qu'il aime tellement les femmes, qu'il cherche à leur ressembler. Ou alors la démarche est toute autre, et rejoindrais un peu la mienne si j'en avais les capacités morphologiques. Comme je vous l'ai dit, je suis marié et 100% hétéro. Jamais la moindre attirance pour le même sexe, de toute ma vie. Je déteste même les films pornos car voir des pénis en action, ça ne m'attire pas du tout. Par contre je suis extrêmement jaloux et envieux de la possibilité qu'ont les femmes, de s'habiller à leurs guise et de pouvoir sortir en collants apparents. Et avec les mentalités actuelles et tant qu'elles n'évolueront pas, je pense que les hommes attirés comme moi par le port des collants sans devoir les cacher sous un jean, n'ont d'autres solutions (pour ceux qui le peuvent) que de passer pour des femmes. Si je le pouvais, moi c'est ce que je ferais, non pas parce que me sens femme dans un corps d'homme, ce n'est pas le cas, mais tout simplement pour pouvoir profiter de porter des collants à ma guise, en public. Si je me montrais comme j'aime être, en short et collants, aujourd'hui en 2008, je ferais rigoler du monde dans mon dos (essentiellement des mecs, qui croiraient affirmer encore plus leur virilité en se moquant d'un mec en collants) . Par contre,si j'avais la morphologie adéquate, j'essayerais de me travestir pour qu'on me prenne pour une vrai femme. Ce ne serait pas par vice ou plaisir (j'ai eu l'occasion de porter des talons hauts une fois pour une soirée festive, et je n'ai pas franchement apprécié) , mais juste pour éviter de déclencher moqueries et sourires sous entendus, sur mon passage. Ceci explique peut-être l'essai de rouge à lèvres de votre fils, qui voudrait voir si en femme il peut donner le change, rien que pour avoir le droit de porter des collants, de manière apparente, en public.


je suis un homme de 40 ans... et pendant des années, j'ai porté des collants en cachette... avec honte je l'avoue... le cap passé, j'ai essayé tout les attraits féminins, le rouge, les talons, jusqu'à un travestissement total.
Contraîrement à toi, ma maman a été... très peu inspirée en se moquant. J'ai été humilié tout simplement.
à la naissance de mes enfants, j'ai fait une thérapie parce que j'avais toujours besoin de mes collants, comme d'un refuge. c'était comme mon doudou. Comme je voulais être le meilleur papa du monde, j'ai pris la décision d'un travail sur moi, il m'a fallu des années, il y a peu en réalité que j'ai enfin pu passer le cap.
Le collant est un vêtement doux, délicat, tout simplement agréable à porter, surtout sous un pantalon. C'est pratique, puisque c'est caché. Il y a fort à parier qu'il se masturbe quand il porte ce vêtement. ça lui procure un bien-être certain.
Ce que je te conseille. C'est d'en parler le plus délicatement possible. avec de la tendresse et de la douceur. Lui dire que ce n'est pas un vêtement normal pour un futur homme, mais que tu ne le juges pas. Qu'il prenne conscience que c'est une mauvaise voie (même si elle est agréable) S'il continue, laisse-le faire, ce n'est pas pour autant qu'il est homosexuel, il cherche tout simplement son genre. Parfois ça prend du temps. Demande lui tout simplement de ne pas prendre les tiens... que c'est personnel (gare à Oedipe)... qu'il se débrouille tout seul quelque part.
Il y a le côté transgression également. Certains fument, se droguent... lui, c'est des deniers et le lycra....
Mais il faut avoir conscience qu'il s'agit là aussi d'une addiction.
si tu veux qu'on en parle... je peux te donner mon adresse mail



Il est difficile de s'exprimer sur un tel sujet, tant il est complexe. Néanmoins, il est possible d'apporter des élèments de clarification à ce problème. Au premier abord, cela peut sembler être une déviance sexuelle grave, en fait il n'en est rien. Comme on vient de le voir, de très nombreux hommes sont fétichistes des collants, c'est d'ailleurs l'un des principaux fétichismes. Il en existe des biens pires que vous imaginez tous aisément et que je n'ai pas besoin de citer. Par conséquent, celui ci n'est pas malsain ni mauvais. Il n'y a donc probablement pas de quoi s'en inquièter.
Ensuite, le second problème, au delà du fétichisme, vient du fait que c'est un symbole féminin. C'est probablement cela qui en fait un fantasme, puisqu'il est souvent lié à d'autres symboles féminin, comme les chaussures, maquillage, etc...
Je ne saurais l'expliquer, c'est peut-être par curiosité, par volonté de se changer et d'incarner l'espace de quelques instants des valeurs féminines, de se sentir "belle" et de se plaire à soi-même, de faire naître un désir de soi par soi...
Toujours est-il, que cela n'est en aucun cas lié à l'homosexualité. Les nombreux témoignages le montrent. Le désir d'être femme ne veut pas forcèment dire désir de plaire à des hommes, puisque généralement cette pratique se fait seul. Et en général, cette volonté de ressembler à une femme et de l'admirer ensuite, provient d'un énorme attrait envers la gente féminine.
Donc point d'homosexualité à craindre, j'en suis convaincu.



Alors la solution, la réaction à adopter? Et bien cela relève de l'intimité absolue, et nul n'a besoin de partager cela. L'encourager serait une erreur, puisque de toute façon la société ne l'acceptera pas, l'interdire n'aurait aucun effet, au contraire, il est mauvais d'entretenir trop longtemps des phantasmes, et les assouvir régulièrement calme un peu le tout. De toutes façons, comme cela relève de l'intimité, cela serait difficle à contrôler. Je pense sincèrement, selon tout ce que j'ai pu en voir, de ne rien faire, qu'il pense toujours que vous ne savez pas, mais de lui compliquer un peu la tâche: rendre vos collants plus difficiles d ... ainsi que vos chaussures, ne pas acheter trop souvent des collants pour ne pas lui donner l'occasion de renouveler ses stocks, ... Et peut-être qu'il guerira de lui-même. C'est surement ce qu'il y a de mieux s'il veut être bien dans sa peau.



Cette description correspond point par point à ma trajectoire de vie. Je suis trans, jai 45 ans et suis femme depuis 15 ans.
Beaucoup de réponses raisonnables ont été données avec des expériences concrètes allant dans le sens soit dun aspect transitoire soit dans une continuité fétichiste tout à fait saine en relation avec les désirs et non la structuration de lidentité de genre qui nest pas remise en cause.
Lhomosexualité est une sexualité qui ne remet pas en cause lorganisation identitaire ; le travestissement est une activité consistant à revêtir les vêtements significatifs de lautre sexe , le transsexualisme tient au développement de lenfant dont lidentité de genre (fille ou garçon) se construit à linverse de son éducation ; fille au lieu de garçon et inversement. Cela peut aussi être une identité androgyne qui se développe avec les deux genres.
Quelle que soit son évolution, il doit pouvoir compter sur sa famille, en parler chaque fois que besoin, savoir que les vêtements quil prend sont réservés aux filles et quil est jusquà preuve du contraire un garçon de part son éducation tout en pouvant y avoir ... dans le cadre de sa famille et en sachant ce quil risque au dehors. Les collants sont des objets de genre féminin et donc, a priori réservé pour des filles mais attention au terme de travestissement : cest une expérience psychoaffective pour lenfant et non une transgression psychosexuelle. Linterdire peut renforcer les résistances et organiser un système circulaire fermé producteur dincompréhension, de solitude et de souffrance et de plus de solitude où il ne parviendra pas à lier sainement lobjet investi (collant, maquillage) et son développement psychoaffectif et identitaire. Par ailleurs, il perdra le lien entre lui et la société où il doit trouver sa place.
Le transsexualisme nest ni une maladie ni un trouble sexuel et identitaire mais un développement atypique où sexe et genre sont organisés différemment par rapports aux référents naturalistes de notre société.
Si ce comportement se poursuit au-delà de plusieurs années et se confirme dans le sens fille, consulter et contacter une association trans.



Il faut en parler avec lui, avec doigté, avec tact. Il n'y a rien d'étrange pour un jeune homme que vouloir découvrir "ce que les femmes se sont réservé" et qui fait souvent leur seule spécificité.
J'entends par là que beaucoup de femmes sont vêtues de jupes et de collants, ou de bas, mais que ça leur va comme un tablier à une grosse vache.
Ceci dit, avez vous, Madame, éprouvé vous même quelque répugnance à revêtir des collants, à vous décorer le sourire, à vous parfumer les aisselles (heureusement, merci !) ou tout simplement donner à votre propre corps les caresses qu'il attend.
Votre jeune fils n'est ni anormal, ni travesti, ni homosexuel. Ce qu'il lui manque, c'est une compagne avec qui il pourra partager le sens de la caresse, le toucher de soie, le partageant et le donnant lui aussi. Car nos chairs sont de même nature, l'aviez vous remarqué ??? Il n'y a pas de "masculin" et de "féminin" pas plus que de chair de poule ou de chair à canon.
Il a tout simplement posé le doigt sur une question simple, existentielle, celle qui repousse soit celle, féminine, vers son rôle de poule, d'objet sexuel, de tanagra... et tel autre vers le rôle du pur macho, du tueur, du mâle dominant, du chef de tribu.
Lui,il pose des questions.
Vous pouvez lui donner une réponse et l'aider ainsi à se libérer (se libérer de vos propres inquiétudes, soit dit en passant) lui dire et le conseiller sur ce qui lui sied le mieux, sur ce qui est pratique dans la vie professionnelle et sportive, sur le confort, sur le droit à l'affection (auquel il a droit comme tout autre) et sur l'image qu'il a de lui même.
Une petite copine qui rirait avec lui de ses essais vestimentaires ? Génial. Et ce n'est pas parceque les choses ne sont pas gagnées d'avance qu'il faut jeter le bébé avec les collants du bain.
Le principal problème, c'est dans la tête des femmes.

Publié dans : Infos presses - Ecrire un commentaire - Voir les 3 commentaires
Jeudi 11 juin 2009 4 11 /06 /Juin /2009 19:00
coconuts-in-tights.jpg

Publié dans : Art et culture - Ecrire un commentaire - Voir les 1 commentaires
Mercredi 10 juin 2009 3 10 /06 /Juin /2009 19:00
Lucy-and-Bart.jpg
Publié dans : Art et culture - Ecrire un commentaire - Voir les 1 commentaires
Mardi 9 juin 2009 2 09 /06 /Juin /2009 09:00

Publié dans : Emission de télé - Ecrire un commentaire - Voir les 1 commentaires
Lundi 8 juin 2009 1 08 /06 /Juin /2009 19:00

fleurs-en-collant.jpg

Réalisées avec des collants en nylon, en stretch ou en d'autres matières, les fleurs artificielles peuvent véritablement susciter l'émotion et stimuler l'imagination par la diversité de leurs couleurs, de leurs formes et de leur agencement. Ainsi avec des collants en nylon, en polyamide ou en stretch, du fil de fer, du ruban en papier pour décoration florale, des étamines de forme et de couleur variées, vous pourrez créer des fleurs superbes dont les formes et les coloris pourront évoquer ceux des fleurs naturelles. Dans cet ouvrage alliant clarté des textes et illustrations précises, vous trouverez des techniques et des indications détaillées qui vous permettront de réaliser : des fleurs et des plantes ; des compositions florales ; des décorations pour les fêtes ou les anniversaires ; des bonbonnières ; des accessoires ; des boîtes et des cadres. Ce livre est un recueil d'idées neuves et originales pour l'élaboration de vos futures créations. Une fois que vous maîtriserez la technique et que vous aurez acquis une certaine dextérité, vous pourrez, avec un minimum de travail et de frais, créer des fleurs adaptées à toutes les occasions, des compositions superbes, des ornements destinés à agrémenter certains événements festifs, des bonbonnières, des accessoires, en bref tout ce que vous suggérera votre muse créatrice
Publié dans : Trucs et astuces - Ecrire un commentaire - Voir les 1 commentaires
Samedi 6 juin 2009 6 06 /06 /Juin /2009 19:00
Il existe des tendances que l’on juge improbables (voire ridicules), des lubies stylistiques ne semblant pas appelées à déchaîner les foules, des partis pris mode défiant l’entendement... Or, aussi incroyable que cela puisse paraître, il arrive parfois que ceux-ci finissent par prendre le chemin du must have (cf. le boyfriend). En sera-t-il de même des collants opaques, qui tentent dernièrement de s’offrir une place au soleil ?

Pour la modeuse, l’arrivée des beaux jours est bien souvent synonyme de mutation fashion : elle peut enfin se pavaner en Cutler and Gross sans passer pour une starlette farouche et dire adieu - jusqu’en septembre - à son armée de collants Le Bourget et consorts...

Enfin, c’est du moins ce que l’on prenait pour acquis jusqu'à ce que l’on voit briller sous le soleil de mai quelques gambettes gainées d'élasthanne. Si encore cela n’avait été qu’une toquade de certaines fashionistas excentriques peuplant le site lookbook.nu, notre baromètre à tendances n’aurait sûrement pas oscillé. Oui mais voilà, lorsque qu'il s'agit de la très influente Mrs Roitfeld, nous avons toutes les raisons du monde de nous pencher sur le sujet.

Cannes 2009. Lors d’une des nombreuses soirées glitter du festival, Carine Roitfeld apparaît en toilette léopard signée Dolce & Gabbana. La rédactrice en chef de Vogue Paris est alors, comme à son habitude, radieuse et filiforme, même si un détail perturbe cette jolie harmonie : une paire de collants noirs. Or, ayant été aperçue précédemment les jambes nues dans une petite robe Balmain, on se doute bien que le port du collant est un choix délibéré de sa part...

Voir Carine herself s’essayer à cette insolite association nous incitait alors à ne pas prendre cette dernière à la légère. Quelques jours plus tard, une série du Vogue de juin/juillet dirigée par Emmanuel Alt et shootée par Terry Richardson confirma notre intuition : pour l’été, rien n’est plus chic que de s’essayer au trio short/collants/ballerines...

Carine Roitfeld + Emmanuelle Alt + Behati Prinsloo (lors d’une récente party new-yorkaise ) + Erin Wasson... le verdict est sans appel : nous assistons bel et bien au passage en force d’une tendance insolite. Cependant, si lors d’une soirée estivale le port du collant semble envisageable (bien qu'étant incongru), et si au sein d’une série mode les dress codes les plus improbables peuvent parfois gagner en réalité, il reste fortement conseillé de zapper cette tendance, qui risque de tourner en ridicule celles qui s’y adonneront.

Alors que le thermomètre flirte déjà régulièrement avec les 30°C, la mode n'a pourtant aucun scrupule à nous prescrire une nouvelle paire de collants, oubliant que rien n’est plus charmant que des jambes nues légèrement dorées se promenant sur les pavés citadins...
Publié dans : Infos presses - Ecrire un commentaire - Voir les 3 commentaires
Jeudi 4 juin 2009 4 04 /06 /Juin /2009 17:00
retro0020.jpg

Publié dans : Retro vintage - Ecrire un commentaire - Voir les 1 commentaires
Mercredi 3 juin 2009 3 03 /06 /Juin /2009 21:00
Publié dans : Films et séries Voir les 2 commentaires
Mercredi 3 juin 2009 3 03 /06 /Juin /2009 18:00

insolite096.jpgEt bien figurez vous que dans certaines écoles anglaises, où l'uniforme est de rigueur, il y a à la disposition des jeunes femmes un distributeur de collants au cas si celui-ci était filé. Et en France ? il y a des distributeurs de sucreries pour faire des obèses.

Publié dans : Candides & insolites - Ecrire un commentaire - Voir les 4 commentaires
Mardi 2 juin 2009 2 02 /06 /Juin /2009 17:00

magazine15.png

Publié dans : Délires - Ecrire un commentaire - Voir les 2 commentaires
Mardi 2 juin 2009 2 02 /06 /Juin /2009 10:00
Dans les collants, on générait presque autant d'emballage que de textile !

C'est ce qu'ont montré des diagnostics, réalisés par l'Institut Français du Textile et de l'Habillement (IFTH) sur la gestion des déchets dans les entreprises textiles.
Face à cette constatation, l'IFTH a mené, entre 1999 et 2000, en partenariat avec l'ADEME (Agence de l'Environnement et de la Maîtrise de l'Energie), une étude sur la réduction des emballages dans les secteurs collant-chaussant. Tous les acteurs des secteurs chaussant-collant sont concernés par les emballages : le producteur, le distributeur et le consommateur.
La production française représentait, en 1998, 208 millions de paires de collants et mi-bas. Mais la consommation nationale est bien plus importante, compte tenu de l'importation massive dans ce secteur (53% dans le secteur collant/mi-bas par rapport à la consommation nationale).
 
Quatre types d'emballages sont couramment discernés :

L'emballage de vente ou emballage primaire, en contact avec le produit.

Ces emballages font partie intégrante de l'offre du produit. Ils représentent, le plus souvent, un support commercial servant à attirer l'attention du consommateur et à décrire les informations se rapportant au produit.
Ils sont générateurs de déchets chez le consommateur.
Citons comme exemple, les boîtes cubiques, rectangulaires ou les étuis plats pour le conditionnement des collants.
Déchets : 2860 tonnes

L'emballage groupé ou emballage secondaire regroupant plusieurs articles conditionnés par un emballage primaire.

Nous retrouvons dans cette catégorie, les displays pour collants ou encore les boxes de présentation dans les rayons des magasins.
Ils sont générateurs de déchets chez le distributeur.
Déchets : 970 tonnes

L'emballage de transport ou emballage tertiaire servant à la manutention et au transport des articles.

Citons, pour mémoire, les cartons d'expédition, les palettes en bois ou les films plastiques.
Ils sont générateurs de déchets chez le distributeur.
Déchets : 780 tonnes

L'emballage de conditionnement des emballages primaires, secondaires et tertiaires, réceptionnés chez le fabricant.

Nous retrouvons ici des cartons d'expédition, des palettes ou des films plastiques.
Ils sont générateurs de déchets chez le fabricant.
Déchets : 200 tonnes

SOIT UN TOTAL DE 4810 TONNES DE DECHETS UNIQUEMENT POUR LES EMBALLAGES.
Le poids des emballages est, par conséquent, très important compte tenu du volume d'articles vendus.

Pour Info :
Poids d'un collant : 20g - Poids de l'emballage : 16g
Une paire de collant génère donc en moyenne plus de 16g d'emballage, soit 80% de son poids.
Plus de 90% de ces emballages sont en carton.
Ces emballages ont, évidemment, une répercussion sur le prix de revient des articles : l'entreprise achète ces emballages, puis paie pour les faire éliminer. Ils représentent en moyenne : 7% du prix de revient d'une paire de collants.

Au final, c'est le consommateur qui doit recycler ces cartons ;-)
Publié dans : Infos presses - Ecrire un commentaire - Voir les 5 commentaires
Lundi 1 juin 2009 1 01 /06 /Juin /2009 19:00
artparade05.jpg artparade01.jpg
artparade02.jpg
artparade03.jpg
artparade06.jpg
artparade10.jpg
artparade07.jpg
artparade08.jpg

artparade04.jpg

artparade09.jpg

Publié dans : Art et culture - Ecrire un commentaire - Voir les 2 commentaires
Vendredi 29 mai 2009 5 29 /05 /Mai /2009 17:00

Mesdames vous ne savez pas comment vous débarrasser d'un gros con hostile ? La solution en image.

collants-girls022.jpg

collants-girls023.jpg

collants-girls024.jpg

collants-girls025.jpg

Publié dans : Délires - Ecrire un commentaire - Voir les 1 commentaires

Email

Adresse email pour me joindre :

malpatey@yahoo.fr

VENTES COLLANTS

Achetez vos collants
en ligne

logocollantFR.png

Live show

Pantyhose

Collant du jour

PHOTOS DU JOUR

VIDEOS DU JOUR

 

Créer un blog sexy sur Erog la plateforme des blogs sexe - Contact - C.G.U. - Signaler un abus - Articles les plus commentés